Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Champdeuil B-17 N°42-97062 (Seine et Marne)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Histoire ailleurs en France -> Armée Américaine
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 767
Localisation: OISE

MessagePosté le: Ven 14 Sep - 13:46 (2012)    Sujet du message: Champdeuil B-17 N°42-97062 (Seine et Marne) Répondre en citant

        
 
        
Situation géographique de Champdeuil        
 
        
Equipage du B-17 42-97062        
 
        
Détail de l'appareil (Associaiton St Nazaire)         
erreur de l'association sur le type d'avion utilisée        
 
En 2011 l'association Groupe de Recherche Picardie maintenant Groupe National de Recherche , travaille sur les recherches historique du crash du B-17 tombé à Champdeuil en Seine et Marne en collaboration avec l'association Club Histoire généalogique de Solers.        
 
        
Photo Salon généalogique de Solers        
 
L'Histoire du crash du B-17 de Champdeuil.        
 
Pour cette mission du 14 Juin 1944 dans la région de Paris le 457 Bomber group dispose de 57 appareils commander par le        
Lieutenant colonel Cobb du B-17 N°42-97062; 
L'objectif du 457e était mes aérodromes et les installations de soutien dans la région de Paris.        
Le temps était ensoleiler et la flack était lourd et très précis. Pour des raisons inconnues, les bombes ne sont pas larguées sur le premier passage et le groupe se mit à faire un virage à 360 pour faire un autre passage. Durant ce tour du groupe a été attaqué par environ 15 chasseurs allemands. 


 
Le bilan sera cathastrophique:       
Durant l'attaque de l'aviaton allemande Cinq bombardier sont perdus , cette mission sera juger comme la pire mission à ce jour pour la 457e. Pour bravoure au combat lors de cette mission, et le Sgt Major Syptak Birchen chaque reçu la Silver Star. Les avions tombés pendant cette mission:Les bombardiers n°42-97579 (Allen), 42-97062 (Johnson), 42-31568 (Rogers), 42-102464 (Blackwell) et 42-31618 (La Paze)




Le B-17 42-97062, piloté par le lieutenant Malcom Johnson, avec le lieutenant-colonel Cobb copilote de vol, a été abattu lors de cette mission à Le Brouget / Melun, France.         
 
L'avion et touché au dessu de la cible , le bombardier et hors de contrôle, puis explose près de Champdeuil (Seine et Marne), Cinq membres de l'équipage ont été tués et cinq autres est devenu prisonnier de guerre, et un évadé. 
 
Equipage:        
 
Lt/Col  Malcolm E. Johnson Cobb        
1Lt Donald E. Muston
1Lt Roy Hoegh

1Lt William Patry

T.Sgt Randall N. White

S.Sgt Milton B. Davison

T.Sgt Clarence A. Ray

S.Sgt Steve Vargo

S.Sgt Raymond L. Osborne

2Lt David Wilks 







 
Recherche: GRP PICARDIE 39-45 et Club Histoire généalogique de Solers        
 
L'Equipe association Groupe National de Recherche 1939-1945        


Dernière édition par Administrateur le Ven 14 Sep - 16:15 (2012); édité 7 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 14 Sep - 13:46 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 767
Localisation: OISE

MessagePosté le: Ven 14 Sep - 13:57 (2012)    Sujet du message: Champdeuil B-17 N°42-97062 (Seine et Marne) Répondre en citant

En 2012 , l'association retrouve l'un des membre de l'équipage du B-17 , le 1st Lt. Donald E. Muston .


Photo communiquer par J.H

Temoiniage ( A lire de Façon littérale) 

mission. 66

Le 14 juin 1944

Huitième Armée de l'Air de reconnaissance a révélé que la Luftwaffe avait commis un grand nombre de combattants
 sur le front ouest avec des bases principales pour être dans les aérodromes grandes dans les environs de Paris.
Plus de 1500 bombardiers lourds ont été envoyés contre onze aérodromes en France et quatre en Belgique.

 Le 457e engagé 60 avions à l'effort. Il a fourni l'ensemble du Wing 94e Combat E, composée de 36 navires,
pour attaquer l'aérodrome de Villaroche situé à 20 miles au sud-est de casseroles, près de Melun.

En outre, douze boîtes de navires élevés ont été fournies à la 94e et B Combat Wings D, et ont été affectés à bombarder
l'aérodrome du Bourget, juste au nord de Paris. Cinquante-huit avions avaient décollé.

Le lieutenant-colonel Raymond L. Cobb était le commandant de l'air de la boîte de plomb avec le lieutenant Malcolm Johnson E.
en tant que pilote. Major Theodore C. Hoffman a mené la boîte de haut avec le capitaine Donald E. Dame en tant que pilote.
Le capitaine Wilbur D. neige a conduit la boîte bas avec le lieutenant Mark R. Belcher en tant que pilote.

Major Jacob M. Dickinson a conduit la case B de haut avec le capitaine Edward Dozier B. en tant que pilote.
Major Fred A. Spencer a conduit la case D de haute avec le Lieutenant H. Mays Vinton en tant que pilote.
L'aile 94ème B a terminé troisième dans la formation 1re Division de quatorze Combat Wings.

Comme l'aile approché la cible sur la course à la bombe, flak lourde et précise a été rencontré.

Le premier navire a pris une rafale de critiques directes sous la queue. Juste après que les bombes loin une série
de salves pare-balles frapper l'escadron bas, causant de graves dommages à trois plans.

L'engin piloté par le Lieutenant Charles R. Blackwell, sur sa mission 29, a été touché par une rafale de critiques,
qui assommé trois moteurs, causé au navire de quitter la formation et l'équipage de sauter en parachute de l'engin.

Le métier de lieutenant William F. Rogers, sur sa mission 29, a pris une rafale de critiques, assommant n ° 4 du moteur,
percer le réservoir d'essence et l'origine du montage du moteur numéro 3 à fondre. Le moteur de l'avion a chuté.

L'engin a chuté hors de la formation, est entré dans un vol plané et l'équipage ont été parachutés sur le sol.
Artisanat lieutenant James P. LaPaze a pris un coup au-dessous du navire, est resté avec la formation de la Manche,
où l'équipage a évacué. Peu de temps après, le navire a explosé en plein vol. Quatre membres de l'équipage, y compris
le lieutenant LaPaze, ont été secourus par Sea Rescue AIRL.

L'aile E 94th Combat, treizième à la formation Division, a commencé à fonctionner à la bombe Villaroche,
il a abandonné et a commencé à 35 minutes de 360 ??degrés tourne vers la droite. Bien que la formation faisait un virage
à 360 degrés, dix à quinze combattants ennemis a fait un tête-à passage à travers la formation. L'avion Wing adjoint principal
a été atteint, assommant un moteur.

Comme il approchait de la course à la bombe, un coup par la DCA a mis le feu à des fusées éclairantes derrière le cockpit.
Les câbles de commande du gouvernail ont été détruites et le système d'oxygène était sorti. Le pilote a poussé le renflouement
du signal, et de penser tout l'équipage étaient dehors, sorti le métier grâce à la soute à bombes.

La trappe d'évacuation dans le nez ne s'ouvre pas et l'équipage à l'arrière n'ont pas reçu le renflouement du signal due
au système de communication étant inopérant.

Le capitaine Raymond A. Syptak, voler comme vice-commandant de l'escadre, a pris les commandes, amené l'avion à partir d'un plongeon, manoeuvré pour revenir en position et terminé la mission. Sur le retour d'un deuxième moteur est sorti, mais il a piloté le navire revenir à la base.

Pour sa bravoure au combat, le capitaine Syptak a été décoré de la Silver Star. La citation qui accompagnait sa décoration se lit en partie:

«Pour sa bravoure au combat contre l'ennemi tout en menant un groupe de B-17 forteresses volantes
 sur une mission de bombardement sur le territoire occupé par l'ennemi. Juste avant d'atteindre la cible, les combattants ennemis

firent une attaque sauvage contre son avion, assommant un moteur, endommager un deuxième moteur et complètement détruire un grand
nombre d'instruments. Experte en utilisant la puissance des moteurs restants, Syptak Major, déterminés à accomplir la mission,
manoeuvré pour revenir à la position de chef de file et a continué sur le passage de bombardement.

Sur la zone cible, un flak Direct Hit détruit les câbles de commande de gouvernail, percé les réservoirs d'oxygène et allume
un feu qui fait rage à l'intérieur de l'avion. Major Syptak ordonné à l'équipage de sauter.

Impossible d'ouvrir  la trappe d'évacuation dans le compartiment nez, Syptak Major, affaibli par le manque d'oxygène, a lutté avec retour au cockpit
et a frappé l'avion sous contrôle, tandis que l'ingénieur a réussi à éteindre les flammes.

Quand les vêtements de l'ingénieur a pris feu, le major Syptak éteindre les flammes avec ses mains nues.

Pendant le voyage de retour d'un deuxième moteur est sorti
tout à fait, mais en dépit de ce handicap ajouté, il a piloté l'avion pour l'Angleterre et a fait un atterrissage en toute sécurité.
La galanterie, esprit combatif indomptable et supérieure aptitudes au pilotage affichée par le major Syptak, a sans doute
sauvé la vie des membres d'équipage pris au piège dans l'avion brûle ».
L'ingénieur visé au capitaine citation Syptak était l'ingénieur de vol, mitrailleur de la tourelle supérieure,
technique sergent Paul A. Birchen. Travailler sans oxygène, il ramassa des fusées éclairantes et des réservoirs d'oxygène de combustion et les jeta hors du plan, arraché les fils brûlant d'une boîte de jonction et de battre des flammes avec son costume pare-balles jusqu'à ce qu'il perde connaissance par manque d'oxygène. Après avoir été réanimé, il est retourné à sa tâche de combattre les flammes et travaillé vaillamment jusqu'à ce que le feu a été éteint.

Il a ensuite réparé certains des dommages au câble de commande du gouvernail, ce qui a contribué à la réussite du retour vers l'Angleterre et de la Forteresse d'atterrir en toute sécurité. Pour son inaction bravoure, le Sgt. Birchen a également reçu la Silver Star.

Pendant la course à la bombe, le navire de tête de la boîte E, piloté par le lieutenant Malcolm Johnson E. et avec le commandant de l'escadre le lieutenant-colonel Cobb à bord, a pris un coup direct par la flak, agrandie vers le haut à travers l'escadron de haut, puis filé vers le bas hors de contrôle avant d'exploser.
Alors que dans le processus de fabrication de la 360, l'engin piloté par le lieutenant Roy Allen W.

le troisième avion de l'escadron de plomb, a été frappé par des combattants, deux moteurs ont été éliminés et le navire a été incendié.

L'équipage a réussi renflouées à l'exception du bombardier, qui a été tiré en l'air tandis qu'il descendait.

La boîte de plomb a été repris par M. Benny Fleurs Lt., mais il était trop tard pour la vue et chute des bombes.
Les cases basses et hautes eu de la difficulté à trouver la zone cible. La boîte de D approché Paris après la case B.

La cible est apparu nuée couvrit et un virage à 360 degrés a été faite. Les mêmes conditions existaient donc une cible d'opportunité a été demandé.

Cependant, sur le chemin autour du Bourget, l'objectif a été aperçu et bombardé. Flak avait de la lumière sur la zone cible, mais à Dieppe en voie de disparition, dommages flak a été rencontré. Un total de 27 avions ont subi des dommages.

Pour la journée, les résultats bombardements n'étaient pas bonnes et le 457e avait connu une autre mission difficile.

Lieutenant Charles R. Blackwell était copilote sur l'équipage Dickinson, l'une des quatre équipes originales.

Il a été vérifié en tant que premier pilote à Glatton et a volé pendant une période de dix missions dans 17 jours.
Avec l'aide de l'underground français, il a évité la capture et fut libéré par troupes alliées.

Le lieutenant Rogers a également évité la capture. Le lieutenant Allen a tenté de se soustraire à la capture et a vécu avec la résistance française jusqu'à ~ capturé.
Il a été envoyé à Buchenwald comme un espion et saboteur avant d'être envoyé dans un camp de prisonniers de guerre.

L'Equipe association Groupe National de Recherche 1939-1945


Dernière édition par Administrateur le Lun 1 Oct - 22:06 (2012); édité 2 fois
Revenir en haut
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 767
Localisation: OISE

MessagePosté le: Ven 14 Sep - 14:08 (2012)    Sujet du message: Champdeuil B-17 N°42-97062 (Seine et Marne) Répondre en citant

Bonjour,

En 2012 : Reste le souvenir des disparuts! il faut savoir que l'ensemble des membres d'équipage tués lors du crash du B-17 de Champdeuil ont été inhumés dans le cimetière du village puis transféré dans le cimetière Américain temporaire de Solers (Seine et Marne)


Photo collection GNR - Cimetière temporaire Américain de Solers (Seine et Marne)

En 1948 transférés dans les cimetières de Epinal et des cimetières aux USA à la demande des familles des membres d'équipage.


Photo du Lt/Col Cobb : photo collection GNR


Photo Origine C.CLEMENT

Raymond L. Cobb
Colonel, U.S. Army Air Forces
Service # O-022445
94th Combat Bomber Wing 
Entered the Service from: Texas
Died: 14-Jun-44
Buried at: Plot B Row 10 Grave 65
Epinal American Cemetery
Epinal, France 
Awards: Distinguished Flying Cross, Air Medal, Purple Heart


Photo origine : C.CLEMENT

David C. Wilk
Second Lieutenant, U.S. Army Air Forces
Service # O-751510
749th Bomber Squadron, 457th Bomber Group, Heavy 
Entered the Service from: Illinois
Died: 14-Jun-44
Buried at: Plot A Row 12 Grave 30
Epinal American Cemetery
Epinal, France 
Awards: Air Medal with Oak Leaf Cluster, Purple Heart


Photo collection GNR

Ray, Clarence A, Jr 78392362
b. 1922 d. 1944 Washington Colony Cemetery
Fresno
Fresno County
California, USA
transfert au USA: 21 Sept 1944

L'Equipe association Groupe National de Recherche 1939-1945


Revenir en haut
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 767
Localisation: OISE

MessagePosté le: Ven 14 Sep - 14:18 (2012)    Sujet du message: Champdeuil B-17 N°42-97062 (Seine et Marne) Répondre en citant

Bonjour,

l'association et l'association club histoire et généalogique de Solers serons à Champdeuil, le mardi 18 Septembre 2012 pour rencontré l'une des toute dernière témoin du crash du B-17 de Champdeuil ainsi qu'un entretien exclusif avec le Maire de la commune pour lui remettre un dossier de demande de projet d'une plaque IN Memorian au cimetière du village.

L'Equipe association Groupe National de Recherche 1939-1945


Revenir en haut
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2011
Messages: 767
Localisation: OISE

MessagePosté le: Lun 1 Oct - 22:20 (2012)    Sujet du message: Champdeuil B-17 N°42-97062 (Seine et Marne) Répondre en citant

Bonsoir,

Voici quelque photos de notre visite à Champdeuil le 18 Septembre 2012.

Rencontre avec la Mairie de Champdeuil pour la présentation de la thése historique du crash et parler d'un projet de monument commémoratif.
Une réunion du conseil municipal sera réunis trés bientôt pour que ce projet sois valider où Non.
Nous remercions la Mairie de Champdeuil de nous avoir accueillie pour cette entretien.


Photo Origine A.FAVREL

Le Méme jour l'équipe c'est rendu au coté de nos amis de l'association du Club Histoire de Solers chez l'une des dernière témoin du crash du B-17 de ChampdeuiL
une entretien qui à été enregistré afin de le retranscrire sur papier.
Nous remercions toute les personnes présente d'avoir pus réaliser cette entretien dans les meilleurs conditions possible.


Photo origine Club histoire de Solers

En méme temps la seconde équipe de l'association et une seconde équipe du Club Histoire de Solers réaliser les recherches sur les lieux du crash de Champdeuil.
puis c'est rendu avec la témoin sur l'emplacement où la queu de l'avion été tombé en juin 1944.

Le président mis les mains sur la béche pour les fouilles ^^.


Photo Origine A.FAVREL

Voici les résultats des fouilles.


Photo Origine C.CLEMENT

L'Equipe association Groupe National de Recherche 1939-1945


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:43 (2016)    Sujet du message: Champdeuil B-17 N°42-97062 (Seine et Marne)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Histoire ailleurs en France -> Armée Américaine Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky